WordPress database error: [Got error 28 from storage engine]
SELECT t.*, tt.*, tr.object_id FROM wp_terms AS t INNER JOIN wp_term_taxonomy AS tt ON tt.term_id = t.term_id INNER JOIN wp_term_relationships AS tr ON tr.term_taxonomy_id = tt.term_taxonomy_id WHERE tt.taxonomy IN ('category', 'post_tag', 'post_format') AND tr.object_id IN (51) ORDER BY t.name ASC

Centre ETOILE Lyon - Définition des indications de l’Hadronthérapie par ions carbone

Intranet gcs etoile

Indications médicales

La définition des indications de l’Hadronthérapie par ions carbone a débuté en 2002 et s'est achevé en 2009. Le "tableau des indications" synthétise le travail d’expertise mené selon la méthodologie décrite ci-après. Ont été retenues à ce jour une trentaine d'indications. Au total elles englobent environ 5 000 patients. Cependant seule une partie de ces indications disposent à ce jour d'une expérience suffisante pour les considérer comme consensuelles ; ce sont elles, « consolidées prioritaires », qui seront prises en charge en priorité au Centre ETOILE. Ces indications représentent en France un peu plus d'un millier de cas par an.

LA MÉTHODOLOGIE ET LES TRAVAUX D'EXPERTS

Le travail de définition des indications, mené selon une méthodologie rigoureuse, se résume à :

  • Comités médicaux spécialisés menant un premier travail de définition des indications potentielles de l’hadronthérapie du point de vue des praticiens (radiothérapeutes, oncologues médicaux, spécialistes d’organe…).
  • Analyse épidémiologique d’un échantillon de patients français, dite « enquète un jour » menée dans 23 centres de radiothérapie. Cette analyse a vocation à être reprise et étendue.
  • Analyse de la littérature : c'est pour chaque localisation l'étude des meilleurs résultats actuels des traitements par radiothérapie classique et par protons, et des traitements expérimentaux par ions carbone menés au Japon et en Allemagne depuis 1994. Cette « analyse de la littérature » débutée en 2002 avait permis début 2008 d’analyser plus de 45 000 publications scientifiques.
  • Groupes Internationaux d’experts chargés de donner un avis critique sur les indications à retenir d’hadronthérapie par ions carbone.

Les documents relatifs à ces travaux peuvent être demandés par les médecins intéressés auprès du Centre ETOILE 60, avenue Rockefeller, 69008 LYON

LISTE DES INDICATIONS

  • Tumeurs des glandes salivaires
  • Tumeurs des sinus de la face
  • Carcinomes adénoïdes kystiques avec extension à la base du crâne
  • Mélanomes malins muqueux (ORL essentiellement)
  • Chordomes de la base du crâne du rachis et du sacrum
  • Chondrosarcomes du squelette axial
  • Sarcomes des tissus mous (non rétropéritonéaux)
  • Sarcomes rétropéritonéaux
  • Sarcomes des tissus mous de la tête, du cou et des membres
  • Ostéo- et chondrosarcomes (tout site sauf squelette axial)
  • Rechute pelvienne d’adénocarcinomes du rectum
  • Hépatocarcinome
  • Cancers bronchiques non à petites cellules
  • Cavum / nasopharynx
  • Gliomes de haut grade (grade III ou glioblastomes)
  • Carcinomes épidermoïdes ORL
  • Adénocarcinomes de la prostate
  • Tumeurs digestives très radiorésistantes
  • Tumeurs pédiatriques

Pour plus d’information, voir le tableau des indications (Visualiser ou télécharger).